FFTB, Rapport Moral 2015

Rapport moral 2015

Développement durable & RES
Filière

Votée en juillet 2O15, la Loi sur la Transition Energétique et la Croissance Verte a doté la France d’objectifs ambitieux parmi lesquels celui de développer l’économie circulaire.

L’économie circulaire vise à produire des biens et services tout en limitant fortement la consommation et le gaspillage des matières premières, des énergies non renouvelables et la production de déchets.

Notre filière s’inscrit très bien dans ce cadre, car elle a intégré très tôt ces principes.

Notre matière première, l’argile, est abondante et les réserves quasi inépuisables. Une étude récente de notre Centre Technique montre même qu’elles se renouvellent continûment, grâce aux dépôts d’argiles, provenant de l’érosion des montagnes, dans les rivières.

De plus, nous utilisons aussi en part croissante des sous-produits issus d’autres industries (boues papetières, sciures de bois, résidus agricoles…), contribuant ainsi à la « symbiose industrielle. »

Nos usines sont « zéro déchet » : les rebuts de fabrication sont intégralement recyclés dans la matière première ou utilisés pour créer les routes de nos carrières.

« L’obsolescence programmée » est inconnue chez nous : nos produits ont une durée de vie très longue de 1OO ans et plus.

En fin de vie, les produits sont totalement inertes et valorisés à 93 % (au sens de la Commission Européenne).

Des actions complémentaires sont venues enrichir encore ce panorama : les palettes perdues sont en voie de disparition de notre filière : toutes les briques sont maintenant livrées sur des palettes consignées et réutilisables et les tuiles vont suivre, dès 2O16.

Enfin, notre filière est implantée au plus près des territoires : nous sommes une industrie de proximité qui génère 5OOO emplois directs et fournit de l’activité à 1OO OOO autres (maçons, couvreurs, plâtriers). 96 % des produits terre cuite livrés en France ont été fabriqués en France.

Notre filière démontre ainsi qu’elle est un acteur responsable et motivé de l’économie locale et contribue pleinement aux objectifs d’économie circulaire.

Pierre Jonnard, Président de la FFTB

 

Icon downloadTélécharger le rapport